Une histoire à écouter / Confiance en soi

J’ai envie de te raconter une histoire 📚

Tu peux simplement l’écouter en fermant tes yeux, ou en regardant la vidéo, ou même la lire ci-dessous… Pour une meilleure écoute, je te conseille de mettre tes écouteurs 🎧

Belle histoire à toi 🗣️

Texte :

J’ai envie de vous raconter une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, qui n’avait rien de particulier, si ce n’est un sac à dos.
Elle se baladait jusqu’au jour où en regardant devant elle, se trouvait deux chemins.
Le chemin de gauche était indiqué par un panneau où il y était écrit « Seule et sans masques ».
Le chemin de droite menait à la destination suivante « Entourée et censurée ».
La petite fille était figée, impossible pour elle de bouger, de marcher dans une direction. Les deux chemins nécessitaient des compromis, ne la rendaient pas heureuse… Elle avait essayé de les emprunter mais elle avait toujours fait chemin inverse.
Aucun ne l’attirait, ne vibrait en elle, mais il n’y avait que ces deux chemins.
Un jour elle pensa à regarder dans son sac à dos. Elle n’y avait pas pensé avant, du moins elle n’avait pas fouillé toutes les poches qu’il renfermait.
Elle y trouva de quoi construire un nouveau chemin, ainsi qu’un panneau vide, sans inscription.
Alors elle y inscrit la direction suivante : Bonheur. Dans cette direction elle voyait possible le fait de pouvoir être entourée tout en étant elle-même, sans mettre de masque, sans se censurée sur sa pensée, sa vision de la vie, sans compromis.
C’était ce chemin qu’elle voulait emprunter.
Mais voilà qu’une fois qu’elle avait trouvé ce chemin, elle n’y alla pas. Elle restait immobile car ce chemin, il n’était pas construit. Elle avait peur. Elle ne voyait pas très bien où il menait.
Pourtant la direction du Bonheur aurait pu être suffisante à se lancer, c’était ce qu’elle voulait.
Mais la peur était bien plus grande. La peur d’être anéantie dans la partie encore non-construite de ce chemin, d’être jugée, la peur de l’échec, la peur de réussir aussi…

Car ce qu’elle y voyait de là où elle était, de loin tout là-bas, c’était des gens qui lui tournaient le dos. Ils devaient la juger qu’elle pensait. C’était douloureux d’imaginer cela, car dans ce chemin elle n’a pas de masque, alors c’est Elle directement qui est jugée, sa chaire, son âme, ce qu’elle est vraiment…
Non non non c’était trop risqué, la petite fille préférait attendre. C’est plus sûr ici.
Attendre quoi ? Aucunes idées, elle ne le savait pas. Et cette attente diminuait son bonheur, lui amenait des doutes. Mais elle voulait être sûre de réussir du premier coup.
Un jour, une jeune femme arriva par un chemin qu’elle n’avait jamais vu auparavant. Cette jeune femme avait beaucoup de talents, elle était gentille, à l’écoute, rassurante et boostante… mais sa particularité selon les dires de la petite fille était sa capacité à voir à l’intérieur de ceux qu’elle rencontrait.
Cette jeune femme se mit à discuter avec la petite fille avant de lui poser cette question.
– Toi qui a peur d’échouer, de ne pas réussir du premier coup, attendre sans rien faire, reculer, alors que tu sais ce dont tu as envie, est ce que ça ne serait pas ça se planter finalement ?
La petite fille n’avait jamais vu les choses sous cet angle.
– Oui c’est vrai…
-De quoi as-tu peur dans ce chemin ? C’est pourtant celui qui t’attire, celui que tu sais vouloir emprunter, celui que tu construis.
-Et si j’étais trop en décalage. Et si je changeais trop pour ceux qui m’entoure. Est ce qu’ils seront toujours là ?
Alors la jeune femme sourit, comme si elle même avait déjà vécu ça un jour et comme si elle savait déjà que la petite fille connaissait la réponse. Elle lui demanda les qualités que ces amis, ces proches disaient d’elle.
-que je suis positive, je suis très présente, de bonne compagnie, je sais écouter, je suis inspirante, je trouve toujours des solutions, je sais rebondir, j’ai beaucoup d’imagination, je suis aimante, attentionnée, aidante, je suis quelqu’un de réfléchie, d’ouverte, qui cherche le sens des choses…

-est ce que ces gens-là ne te vois pas déjà comme tu es réellement ? Et ils te voient parfois mettre tel ou tel masque, mais ça ne change rien car ils t’aiment pour ce que tu ES alors ils le perçoivent toujours. 
Quelque chose montait en conscience dans la tête de la petite fille, ou plutôt descendait en elle, enfin elle ne savait pas vraiment mais il se passait quelque chose. La jeune femme continua.
-Donc en t’accordant entre tes pensées, tes paroles et tes actions, peut être que tu ne feras qu’amplifier ce qu’ils ont déjà perçu de toi. Tu augmenteras ton bonheur et le leur. 
-c’est vrai, ce qu’ils disent de moi c’est ce que je veux incarner. Donc c’est que je l’incarne déjà… 
Décidément cette jeune femme avait vraiment l’œil pour voir les choses sous un point de vue différent. 
-et si tu es jugée parfois ? Est-ce que tu penses que jamais tu t’en remettras, que tu mourras ? 
-non… Et je crois que je peux comprendre que la personne qui peut me juger est peut-être en insécurité et donc réagit par le jugement. Si avant j’allais toujours dans son sens, et maintenant j’exprime une autre façon de voir les choses, plus aligné avec moi, il a besoin de temps lui aussi. 
-je crois que maintenant tu sais. 
Et la jeune femme partie par un nouveau chemin qui était le sien, celui qu’elle choisit de prendre pour continuer son avancée. La petite fille hésita à la suivre, c’est vrai elle l’avait tellement inspirée pourquoi ne pas marcher dans ses pas. Mais une petite voix lui disait, elle n’est pas toi, tu n’es pas elle, c’est ton propre chemin que tu dois créer. Et par le passé ces décisions d’emprunter exactement le même chemin que quelqu’un qu’elle avait admirer n’avait jamais porté ses fruits, elle s’était toujours sentie à côté d’elle, n’avançant pas à son rythme.
 La petite fille remercia cette rencontre et elle pensait à ces derniers mots… « Je sais »… 
Cette réponse pouvait sembler flou, et pourtant elle était extrêmement claire pour la petite fille. 
Bien sûr qu’elle sait, elle sait quel chemin prendre, c’est évident.

Elle sait quel à tous ces talents en elle, tous ces outils dans son sac, pour le construire, pour voir ses peurs sous un autre angle (les mettre dans son camp, les diminuer, les réattribuer à ceux qui les lui avaient transmises…).
Elle sait qu’elle ne se laissera pas sombrer. Elle sait qu’elle n’aura jamais toutes les réponses, toutes les données, alors elle pourra toujours attendre mais elle ne sera jamais dans le bonheur et c’est ce qu’elle veut elle le bonheur.
Elle sait que s’aligner entre ses pensées, ses paroles et des actions va l’apaiser, lui facilitera la vie et que ceux qui l’aiment seront là. Elle sait.
Alors la petite fille pris une grande inspiration et fit un pas, puis un autre et avança sur le chemin qu’elle avait créé qui indiquait que le bonheur y était.
Et elle savait aussi qu’il n’était pas nécessaire de l’attendre à la fin du chemin ce bonheur, car il était là, partout sur le chemin.
Et d’ailleurs, vous vous souvenez de ses bonhommes qui lui tournaient le dos de loin, qui semblaient oppressants et immenses… en se rapprochant, cette vision diminuait… Quand elle fit à côté, il s’agissait simplement de personnes comme elle, rien d’effrayant, rien d’insurmontable.
Et même que… En entendant les pas de la petite fille, ces personnes se retournèrent, elles avaient toutes un cadeau pour elle. L’une d’entre elle avait un miroir. Alors la petite fille qui pensait n’avoir rien de particulier se regarda et pour la première fois elle se vit réellement.
Elle était une ravissante jeune femme, pleines de talents merveilleux.
Elle remercia ces personnes et continua son chemin, là où elle se sentait amené à aller.
Elle avait cette agréable sensation que tout lui était possible, car elle saurait toujours trouver des solutions en elle ou autour d’elle comme avec la rencontre de cette jeune femme.
Elle n’avait plus peur de se tromper, d’échouer… Car savez-vous que l’échec peut se définir comme le fait d’arriver à un endroit imprévu et de l’apprivoiser ?
Aujourd’hui, cette jeune femme est confiante, car elle est en mouvement et donc elle sait qu’elle vit.

Sans métaphores, je vous invite à parler, à écrire ce qui vous vient à la lecture de cette histoire. Vos prises de conscience, vos déclics, vos questions peut-être sans réponses qui émergent dans votre esprit… Tous ce qui a résonné en vous. 
Volontairement, je vous laisse sur cette histoire, qui est la mienne, pour que vous puissiez prendre les messages qui émergent en vous, sans vous expliquer tous ceux que moi j’y trouve. 
Cette histoire est à l’image de l’accompagnement que je peux vous proposer en coaching. Entendre vos réponses, diminuer vos peurs, se mettre en mouvement vers ses envies, percevoir les évènements que vous vivez d’une autre façon, mettre de la conscience sur vos projections « et si » et voir concrètement ce qui est vrai, ce qui est imaginé…, augmenter votre confiance, votre motivation, vous voir telle que je vous vois, telle que vous êtes : une personne avec beaucoup de talents à déployer. 
Merci d’avoir écouté, lu, mon histoire ❤️

app mobile corps et esprit
app mobile corps et esprit

CORPS & ESPRIT

Découvrez une application unique et gratuite accessible à toutes les personnes qui sont curieuses de soi.

Vous retrouverez de nombreuses expériences qui t’amènent au coeur de ton développement.

Je co-crée du contenu sur cette application, vous pouvez notamment retrouver ma voix sur certains podcasts.

INSTAGRAM

app mobile corps et esprit

Autres publications

Je veux être Libre.

Je veux être Libre.

- je veux être libre. - ah oui ? Et c'est quoi être libre pour toi ? - c'est faire tous ce que je veux quand je le veux 🤷🏼‍♀️. Avez-vous déjà eu cette définition de la liberté ? Ou peut être encore aujourd'hui ? Moi je l'ai eu.En tant qu'entrepreneur c'est un peu ce...

Pierre, Bâton, Coquillage !

Pierre, Bâton, Coquillage !

Je suis allée me balader. Je me suis assise en bord de Loire, j'ai eu l'idée de choisir 3 objets à proximité, sans réfléchir. Si tu en as l'envie, je t'invite avant de continuer à lire à faire cet exercice ; choisis 3 objets à proximité de toi, sans intention...

Jeu de PLAYMOBIL 👨‍👦‍👦👩‍👧‍👧

Jeu de PLAYMOBIL 👨‍👦‍👦👩‍👧‍👧

Cet après midi c'était Playmobil avec Juju 👨‍👦‍👦👩‍👧‍👧 Elle joue et j'écoute l'histoire. Enfant playmobil- ah vous êtes déjà rentré enfaite ?Parent playmobil-oui on a un petit peu menti, mais ce n'est pas très grave Je lui demande : "les parents ils mentent aux enfants...

Envie de me partager un écrit ?

Une réflexion ? D’échanger à propos d’un article ? Tout simplement d’échanger avec moi sur tes ressentis ? Envoie moi un message 🙂

Que dirais-tu de t'abonner à ma newsletter ?

Que dirais-tu de t'abonner à ma newsletter ?

Ma newsletter, c'est ta dose de bonheur mensuel avec des tips de développement personnel gratuits et plein d'actualités me concernant !

Tu es abonné(e), c'est bon ! Bravo !